Ames aimantes et divines,

Que les plus belles bénédictions de Dieu et des maîtres soient sur vous tous. Je profite de cette occasion pour prier pour vous, et je vous adresse mes meilleurs vœux à l’occasion de la fête des mères, qui tombe le 8 mai cette année.

Une mère est tout simplement la Mère, car il n’y a rien d’autre comme elle. Elle est une et unique. La maternité est la qualité divine que les mères manifestent sous forme d’amour, d’endurance, de tolérance, de soins, de service et, surtout, de pardon.

La mère n’est pas seulement l’aspect personnel de celle qui nous a donné la vie ; elle est aussi l’aspect universel de la maternité qui s’exprime par l’amour maternel.

Dans la création, Dieu se manifeste comme la Mère et le Père. La trinité chrétienne m’apparaît comme Dieu le Père, le Saint-Esprit comme Dieu la Mère, et Dieu le fils comme la procréation divine. Tout est divin.

Dans la description védantique, tout est également divin. La nature est divine. La création est divine. La terre, l’eau, le feu, l’air, l’espace, l’environnement, les plantes, les fleurs, les fruits, les graines, les insectes, les animaux et les humains sont tous divins. Tous sont associés à la mère et à la maternité.

Commençons par exprimer notre amour, notre adoration et notre reconnaissance pour notre mère et apprécions sa contribution en nous mettant au monde. Elle nous a gardés dans son ventre et a partagé sa vie avec nous. Après la naissance, elle nous a nourris au sein, nous a serrés sur sa poitrine et a partagé sa vie d’amour et d’émotion avec nous sous forme de rires et de larmes. Elle est devenue un abri, un soutien et notre force, comme un arbre banyan abrite d’innombrables oiseaux.

Elle a supporté tous les problèmes sans un soupir ou un chagrin. Elle a semé l’esprit d’unité et de compréhension parmi ses enfants. Elle a inspiré et encouragé notre réussite. Elle nous a offert consolation et confiance dans notre détresse et nos difficultés.

La vertu d’une mère n’a pas de limite. Aucune plume ne peut raconter sa gloire et sa grandeur. Se souvenir d’elle est une consolation, et l’aimer est un grand hommage.

En ce jour spécial, offrons-lui notre amour, notre dévotion et nos hommages. Cultivons l’amour maternel et efforçons-nous de devenir de meilleures personnes.

J’offre mon amour à toutes les mères de la création et, finalement, à Dieu et aux gourous qui sont des mères. J’offre mon amour et mes meilleurs vœux à chacun d’entre vous.

Avec amour,

Prajnanananda